Ce site est entièrement dédié à la photographie argentique - Les aperçus sont numérisés en basse définition Biographie - Robert CHIÈZE
Biographie

 

1969-70 : Service National effectué comme photographe militaire.

1965-2003 : enseignant de mathématiques en collège, et, pendant dix ans environ dans un centre associé au C.N.A.M. (Conservatoire National des Arts et Métiers).

Depuis le milieu des années 80 : chercheur indépendant en sciences de l’éducation.
Thème de recherche : l’évolution des rapports aux langages sous les effets des images de la télévision, (elles sont de conception photographique). Une évolution qui est particulièrement sensible au niveau des apprentissages scolaires fondamentaux : lecture, écriture, calcul …

Publications :

- un article intitulé : « L’image, le langage et l’école. Sur les effets de la télévision », dans le N° 151, (sept-oct 2008), de la revue Le DEBAT (Editions Gallimard). http://www.le-debat.gallimard.fr/

 - un texte sur le forum du site de Philippe Meirieu : « Va-t-on continuer à ignorer totalement les effets de la télévision ? », depuis le 14/01/2007 http://www.meirieu.com

- une conférence dans les locaux de l’ISFSC, (Institut Supérieur de Formation Sociale et de Communication), à Bruxelles, organisée par le Collège Européen de Philosophie Politique de l’Education, de la Culture et de la subjectivité (CEPPECS) le 25/04/2009. Thème : « Les effets de la télévision sur l’enfant » . http://ceppecs.eu

Avril 2012

Ouverture du site:

http://www.robertchieze-education.com

Ce site est dédié à le publication d'un travail de recherche sur la question des effets de la télévision sur le développement cognitif et l'éducation des enfants. Nous savons que les images de la télévision sont des images de conception photographique.

 

    Je « traîne » donc depuis près de 40 ans, non sans un certain plaisir évidemment, un statut d’ancien photographe militaire avec toutes les conséquences qui s’y attachent, dès qu’il est connu : être rapidement pressenti pour des rôles d’animateur et de formateur, surtout au sein des clubs fréquentés, ou pour effectuer toutes sortes de reportages, par exemple lors des manifestations organisées dans l’établissement scolaire d’exercice. Cette situation m’a fortement incité à entretenir et développer ma connaissance de la photographie, notamment par le biais de la librairie et de quelques stages.

    Pendant toute cette période j’ai, certes, participé à des expositions parfois importantes, mais mon métier d’enseignant ne me laissait souvent que le temps de développer les films, (avec soin bien sûr), de faire les planches-contact et, parfois trop rapidement, les tirages strictement nécessaires. En retraite depuis septembre 2003, j’ai effectué au cours de ces dernières années un important travail de mise au point et de classement. Ce travail n’est pas encore fini, mais, de ma collection de négatifs argentiques noirs et blancs, j’ai, à ce jour, extrait environ 150 clichés  répartis en 15 séries :

1–Sujets divers ; 2–La ferme ardéchoise des années 70 ; 3–Un village en Ardèche : scènes de vie ; 4–Autres scènes de vie en Ardèche ; 5-Un village en Ardèche : 1983, on arrose l’élection des nouveaux conseillers ; 6–Un village en Ardèche : on arrose le bac de Cathy ; 7–Jeux d’enfants à la campagne ; 8–Les cross du collège ; 9–A l’occasion d’un voyage scolaire : Venise 1982 ; 10-A l’occasion d’un autre voyage scolaire : Naples 1984 ;  11–Au collège et autour ; 12–Portraits ; 13–Paysages, urbains ou habités, et recherches diverses; 14–autres paysages et recherches ; 15-Recherches autour d’une importante série de solarisations sur négatifs.

J’ai fait à partir de ces clichés des tirages argentiques sur support baryté, d’abord au format 20 x 30, sans marge, puis 30 X 40 avec une marge de 3 cm. Certains de ces tirages sont disponibles à la vente, essentiellement comme tirage de collection, (galeries: solarisations, paysages, sujets divers et certaines scènes de la vie paysanne). Prendre contact par le biais de la rubrique « contact » de la page d’accueil.

    Ce sont donc deux expériences chronologiquement parallèles, (celle de l’enseignement des mathématiques d’une part, celle de la photographie d’autre part), qui n’ont conduit à m’intéresser aux effets des images de la télévision sur les apprentissages scolaires, (du point de vue de la sémiotique, elles sont de conception photographique), et à effectuer un important travail de recherche sur ce thème.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Télécharger
Top